Opéra de Budapest : une reprise tant attendue…

Opera
Après de longs mois de fermeture, l´Opéra de Budapest s´apprête à rouvrir ses portes au public. Certes, tout au long de la pandémie, nous avions été gratifiés de représentations diffusées en ligne, mais reconnaissons que, surtout dans le cas des représentations scéniques, rien ne remplace la présence sur place.

Budapest : Mozart, remontant idéal - pour le moral… - face à la pandémie

Mozart, remontant idéal - pour le moral
Paradoxalement, depuis la fermeture des salles de concert, peut-être jamais l´offre n´aura été si riche en matière de musique. Retransmis sans public sur les réseaux, certes, mais d´autant plus accessibles, car suivis de chez soi, et se succédant quasi quotidiennement.  C´est ainsi que, pour commémorer les 140 ans de la naissance de Béla Bartók se tiennent ces jours-ci en Hongrie des „semaines internationales d´Art” sous le titre de „Printemps Bartók” (Bartók Tavasz). Virtuelles, donc, mais offrant à l´internaute un programme riche et varié.

Une essayiste « immortelle » : Chantal Thomas

Chantal Thomas
Depuis quelques mois (janvier 2021) on compte parmi les femmes membres de l'Académie française une nouvelle élue : Chantal Thomas romancière, essayiste, dramaturge, scénariste, spécialiste de la littérature et universitaire, sans prétendre à l'exhaustivité dans la liste. Elle rejoint dix „immortelles” (entrées depuis 1980, l'élection de la première femme, Marguerite Yourcenar parmi les 40 membres de l'institution fondée en 1634) en occupant son fauteuil auprès des six autres élues siégeant actuellement dans cette assemblée célèbre. Chantal Thomas est une intellectuelle éprise de liberté, par conséquent tellement polyvalente qu'il est difficile de relever certaines activités de sa carrière au détriment des autres. Pourtant, le succès de librairie de deux de ses livres récemment parus offre une belle occasion de parler d’elle et de ses ouvrages en remontant brièvement aux débuts. 

Budapest : la soprane Klára Kolonits de retour sur la scène de l´Opéra  pour un répertoire inédit

Kolonits
„Bien qu´ayant choisi de présenter des airs de bravoure, ce n´est pas tant la performance physique qui m´attire, que mon souci de restituer le lyrisme, le drame et la passion que recèlent ces morceaux qui offrent des valeurs uniques au plan musical.”

Budapest : voilà une Reine de la Nuit bien sympathique…

Miklósa
Au départ, rien ne la prédestinait à la scène. C´est au sport de compétition qu´elle se consacrait, avec succès, d´ailleurs. Jusqu´au jour où un accident vint mettre brutalement fin à sa carrière sportive. Véritable traumatisme dont elle avoue ressentir aujourd´hui encore les effets. Ce n´est alors que progressivement et un peu par hasard qu´elle se tourna vers le monde de la musique pour lequel elle n´avait pas au départ d´attaches particulières. Sinon d´avoir assisté dans son enfance à une représentation de La Flûte enchantée (qui allait par la suite devenir son „opéra fétiche”). Pour se voir aujourd´hui projetée au-devant de la scène internationale. Trente après ses débuts. C´était en janvier 1991, au Théâtre Erkel de Budapest, dans le rôle de Papagena. Elle avait alors tout juste vingt ans.

Entrons dans l’univers peu commun d’une écrivaine française d’origine hongroise

Kardos
Il était relativement tard en cette soirée du 1er mars 2021. Sans avoir nécessairement de lien avec le catholicisme, distraitement, nous écoutions une radio française d’audience relativement limitée, confidentielle pour certains, RCF. Notre attention fut attirée par une voix particulière… un soupçon d’accent d’Europe Centrale. Dans cette émission, « Visages », présentée par Thierry Lyonnet, il était question de spiritualité, de peuples anciens – les Sumériens –, de taoïstes… Enfin de « choses étranges » !

Sunshine - Quelques réflexions sur le film d’István Szabó

Sunshine
Le film Sunshine, réalisé par István Szabó, est un marqueur important du cinéma Hongrois. Coproduit par la Hongrie, l'Autriche, l'Allemagne et le Canada, sa sortie en 1999 fut un vrai succès sur la scène internationale. Relatant l’histoire d’une famille Hongroise juive sur trois générations, le film montre l’évolution historique et sociétale du pays depuis l’Empire d’Autriche-Hongrie à la chute du régime communiste. L’ayant visionné récemment, je me devais de mettre à l’écrit les pensées que j’ai eues pour ne pas les oublier – c’est un film de 3 heures tout de même, et qui aborde énormément de choses passionnantes.

Budapest : Mozart de nouveau à l´honneur

Mozart
Plus qu´une habitude, c´est devenu un rite : depuis 2018 se tient chaque année à Budapest en ce premier dimanche de mars une journée de concerts entièrement dédiée à Mozart. L´initiateur et organisateur de la manifestation : le chef hongrois András Keller et son ensemble, Concerto Budapest. Pour cette quatrième édition, quatre concerts étaient inscrits au programme, qui se sont tenus dans la grande salle de l´Académie de musique (Zeneakadémia). Sans public, retransmis en direct sur les réseaux. Et en prime, un choix de pièces pour piano enregistrées „hors les murs”.

Budapest : Mozart et le jeune Mendelssohn réunis le temps d´une soirée

Mozart Mendelssohn
Décidément, la vie musicale à Budapest aura rarement été si fournie qu´en cette période de pandémie. Un paradoxe. Et pourtant… Un, voire plusieurs concerts retransmis chaque soir sur le réseau. Certes, cela ne vaut pas la présence sur place, mais voilà qui est malgré tout bien commode. Tel un concert récemment retransmis depuis le Palais des Arts (Müpa) consacré à des œuvres de Mozart et du jeune Mendelssohn. Une originalité : concert donné sans chef et exclusivement consacré à des œuvres concertantes. Pour reprendre une comparaison suggérée par ses organisateurs : „Tel un repas où chacun des trois plats principaux serait constitué d´une fine pâtisserie, chacune d´un parfum différent”.