Entrons dans l’univers peu commun d’une écrivaine française d’origine hongroise

Kardos
Il était relativement tard en cette soirée du 1er mars 2021. Sans avoir nécessairement de lien avec le catholicisme, distraitement, nous écoutions une radio française d’audience relativement limitée, confidentielle pour certains, RCF. Notre attention fut attirée par une voix particulière… un soupçon d’accent d’Europe Centrale. Dans cette émission, « Visages », présentée par Thierry Lyonnet, il était question de spiritualité, de peuples anciens – les Sumériens –, de taoïstes… Enfin de « choses étranges » !

Un évènement littéraire

Un évènement littéraire
En ce 22 janvier se tenait La Journée de la Culture Hongroise 2021 au Musée National de Budapest. Dans le cadre de cette importante manifestation culturelle, a été présenté le livre d’Angelika Orgona : Az Amerikai Grófné – Szápáryak és Széchényiek emlékei, The American Countess – Memories of the Szápáry and Széchényi Families, en français, Mémoires des familles Szápáry et Széchényi.

Responsabilité individuelle et amnésie collective : "Les Amnésiques" de Géraldine Schwarz traduit en hongrois

Géraldine Schwarz
L'ouvrage Les Amnésiques de Géraldine Schwarz, nommé Prix du livre européen en 2018, a été publié en hongrois par les éditions Kalligram à la fin du mois de novembre. La Hongrie est le premier pays de l'est à proposer une traduction de ce livre mêlant témoignages et recherches historiques et qui a connu un grand succès en Europe occidentale. À cette occasion, le Goethe Institut et l'Institut français ont organisé une visio-conférence intitulée "Responsabilité individuelle et amnésie collective" avec l'autrice et les deux traducteur.ice.s, Péter Ádám et Kornélia Kiss.

Le Pays des Merveilles est-il vraiment pour tout le monde ?

Le livre dans une libairie
« Détruire un livre en 2020 c'est insister à tout prix pour suivre les idéologies dépassées des systèmes répressifs, alors même que ces institutions ont échoué car elles ne fonctionnaient pas. La destruction de la bibliothèque d'Alexandrie, la campagne anti-intellectuelle de l'Inquisition, les autodafés du régime nazi ou l'incendie dystopique du célèbre roman Fahrenheit 451, on est au mieux indigné.e lorsque l'on repense à ces exemples de la façon dont les systèmes totalitaires veulent se débarrasser d'une mentalité contraire à la leur. Pourquoi alors si peu de gens s'indignent-ils du geste de Dóra Dúró ? » Cette question posée par l'article d'Anna Gáll dans le journal Index a attiré mon attention sur la polémique autour du livre de contes pour enfant Meseorszag mindenkie (Le Pays des merveilles est pour tout le monde). Revenons donc aux origines du scandale.

La magnificence de la ville de Bordeaux sous un autre jour

La magnificence de la ville de Bordeaux  sous un autre jour
Le Guide du Bordeaux colonial et de la métropole bordelaise vient de sortir dont nous présentons deux extraits. Ce guide est un projet militant et collectif qui existe désormais depuis plus d’un an. Le Réseau Sortir du Colonialisme 33 a réuni autour de lui des associations locales mais aussi des personnalités individuelles pour ce projet.

Louise Glück - lauréate du prix Nobel de littérature en 2020

Louise Glück - lauréate du prix Nobel de littérature en 2020
Le prix Nobel de littérature 2020 a été décerné à la poétesse américaine Louise Glück le jeudi 8 octobre malgré le fait qu’elle ne fut pas partie des favoris. Pourtant, à 77 ans, Louise Glück est loin d’être une amatrice, accumulant de nombreuses récompenses et distinctions tels que le prix Pulizer 1993 et le National Book Award de 2014.

Un Marivaux hongrois ? Ou Marivaux en Hongrie

Un Marivaux hongrois ? Ou Marivaux en Hongrie
Comment familiariser le public hongrois avec un auteur très particulièrement français (dans le meilleur sens du mot) dont le nom est devenu proverbial grâce au badinage spirituel qui caractérise le style de ses comédies : le marivaudage ? Le problème s'avère complexe qu'il s'agisse de lectures ou de représentations et la quête des solutions dure depuis plus d'un siècle...

Anna Szücs : L’anatomie d’une décision

L’anatomie d’une décision
C’est au célèbre château de Voltaire à Ferney que l’on présente prochainement le roman d’Anna Szücs, Suissesse partie à la recherche de ses origines hongroises. Son récit historique relate le cheminement décisionnel de ses grands-parents et de son père, confrontés à une problématique bien connue pendant la révolution de 1956 : quitter la Hongrie pour toujours, ou continuer de s’y exposer à un avenir qui redevient incertain. Le lieu de l’événement littéraire est donc bien trouvé : quelques siècles plus tôt, Voltaire avait établi ses quartiers à Ferney pour pouvoir franchir la frontière vers Genève en cas de menace de la part de sa patrie.