En Hongrie, les démocrates américains préparent l’offensive contre Trump

«S’il y a une chose sur laquelle nous sommes tous d’accord, c’est que peu importe le candidat choisi, il est impératif que nous vainquions Trump», affirme d’emblée Merrill Oates, à la tête de la branche hongroise du parti démocrate américain. Avec plus d’une année avant les élections du 3 novembre 2020, tout est mis en place au pays magyar pour éviter que l’histoire se répète.

La course à l’investiture démocrate est en branle depuis janvier 2019 et du côté des républicains, Donald Trump semble ne jamais avoir soulevé le pied de l’accélérateur en multipliant les rassemblements partisans depuis son élection à la présidence en 2016. À Budapest, les démocrates américains, qui comptent en leurs rangs plus de 300 personnes, ont surveillé de près les débats de leurs candidats dans l’intention d’identifier celui ou celle qui pourra vaincre leur ennemi juré. «En 2016, et je crois parler pour tous les démocrates, nous avons vécu un véritable choc. Trump est une personne si répréhensible, avec un discours si immoral […] il faut éviter à tout prix qu’une personne aussi corrosive atteigne la Maison Blanche à nouveau», explique Merrill Oates. «Malheureusement, je ne crois plus qu’il soit possible que Trump soit mis en accusation avant la prochaine élection. Le processus serait probablement trop long. Nous devons tout miser sur le prochain candidat démocrate élu à la tête du parti», ajoute-t-il.

Afin de rallier les gens, les Démocrates à l’Étranger – Hongrie, ont organisé plusieurs évènements festifs dans lesquels ils offrent une panoplie d’informations. Le dernier, en date du 7 juillet, visait à souligner la fête nationale et à discuter des deux premiers tours de débat. «Tout le monde semble croire que nous avons plusieurs candidats sérieux pour remporter cette élection, mais seules leurs performances dans les sondages et dans les récoltes de financement pourront nous indiquer quels candidats sont vraiment prétendants», explique Merrill Oates.

L’organisation offre du soutien pour toute personne qui souhaite voter de la Hongrie, pourvu qu’elle ait la citoyenneté américaine et qu’elle soit résidente du pays. Des branches similaires du parti démocrate existent dans 45 pays à travers le monde. Le prochain événement est prévu pour le mois de septembre, pour la troisième ronde de débats.

Xavier Bourassa

Articles: 
field_vote: 
Aucu vote pour l'instant.