Vous êtes iciESSCA : Un parcours audacieux

ESSCA : Un parcours audacieux


By JFB - Posted on 11 octobre 2018

Depuis 1993, l’ESSCA, Ecole Supérieure des Sciences Commerciales, est implantée sur le sol hongrois.  Dès son arrivée, elle a su manifester son talent en créant divers programmes et en regroupant des étudiants motivés et ingénieux.

C’est officiel, l’ESSCA a réussi son pari. Devant les demandes d’inscription en constante progression, cette année, l’établissement a choisi d’agrandir ses locaux nichés au cœur de Budapest et de nouveaux espaces ont été aménagés pour le bien-être des élèves et du corps enseignant. Depuis sa création en 1909 à Angers, l’établissement multiplie ses choix de filières avec différents programmes comme les cycles courts (un semestre), les cycles longs, les bacheliers ou masters…, autant de possibilités pour beaucoup d’étudiants.


Fenêtre sur le Danube  

Sur le campus de Budapest, le corps professoral est extrêmement riche : il recense des universitaires hongrois mais également estoniens, slovènes ou slovaques par exemple, ce qui met en lumière l’Europe Centrale dans sa globalité. Voilà pourquoi l’ESCCA est aujourd’hui si bien lotie : elle ose s’entourer d’indépendants et d’étrangers qui proposent une formation plus vaste, plus géographique. 

Aujourd’hui, ce réseau franco-hongrois souhaite de nouveau allier nouvelles infrastructures et modèle universitaire persévérant et autonome. Pour cela, l’école souhaite renforcer le lien international qu’elle a su préserver en mettant en place des lieux de convivialité et de partage dans ses nouveaux quartiers.

L’ESSCA l’a bien compris, il ne suffit pas de prolonger un cycle occidental classique : on innove, on fabrique, on fait découvrir un mode de vie et d’apprentissage plus axé sur les techniques d’Europe Centrale, ce qui permet à l’élève d’acquérir une vue d’ensemble et une véritable ouverture d’esprit sur ce qu’est réellement le management sous toutes ses formes.

 

Une école unique en Hongrie

A ses débuts, l’établissement n’était implanté qu’en France. Lorsque les opportunités se sont présentées, l’école a souhaité s’immiscer dans le grand bain qu’est le multiculturalisme notamment grâce à son pôle chinois, à Shanghai.    

Certes, d’autres écoles de management existent à Budapest, mais celles-ci sont des infrastructures uniquement hongroises et donc dépendent des mœurs du pays. Ici, l’ESSCA bouscule les codes : elle souhaite véhiculer une image neutre, libre et occidentale mais en s’appuyant sur certaines pratiques et courants d’Europe de l’Est en général.  

Classée au sommet, l’institution vous apprendra la profession et le savoir-vivre mais surtout, elle vous permettra de vous épanouir au sein d’une structure libertaire et internationale.

Si vous souhaitez en savoir plus : www.essca.fr

Caroline Knecht

 

Aucu vote pour l'instant.
Étiquettes

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu