Vous êtes iciBudapest : le Pique-nique „de Presbourg” (Pozsonyi piknik) fête son 10ème anniversaire

Budapest : le Pique-nique „de Presbourg” (Pozsonyi piknik) fête son 10ème anniversaire


By JFB - Posted on 02 septembre 2018

Pour terminer l´été en beauté et célébrer ensemble les premiers beaux jours de l´automne, rien de tel que de se retrouver dans la rue entre voisins, amis et autres „comparses”. Conçu à l´origine comme un simple rassemblement des familles du quartier, ledit „pique-nique” n´a que peu à voir avec l´actuelle Bratislava, ancienne capitale du royaume hongrois sous le nom de Pozsony. Il doit tout bonnement son nom à une rue qui forme l´axe du quartier („Pozsonyi út”, rue de Presbourg). Quartier du XIIIème arrondissement, dit „Újlipótváros” (Neue Leopoldstadt (1)).


Pas non plus un pique-nique à proprement parler, du moins dans sa forme actuelle, mais plutôt un immense espace d´animation qui se tient sur les berges du Danube face à l´île Marguerite et dans les rues attenantes. Bien évidemment gratuit et ouvert à tous. Organisé sur une initiative privée avec le concours actif de la mairie du quartier, il se tient chaque année le premier week-end de septembre. Depuis donc dix ans.

D´ampleur au départ modeste, la manifestation a pris depuis quelques années une dimension qui dépasse largement les limites du quartier, voire de la capitale. Mais sans avoir pour autant rien perdu de sa convivialité.  Fréquentée aujourd´hui par quelques dizaines de milliers de visiteurs, la manifestation s´étend sur un bon kilomètre et regroupe une multitude de stands répartis par thèmes. C´est ainsi que vous y trouverez une allée des éditeurs ou encore une allée des théâtres, des beaux-arts ou de la presse (...libre, du moins ce qu´il en reste...), pour ne citer que ces exemples, sans parler de la gastronomie. Avec une multitude d´animations, tombola, jeux d´enfants et spectacles répartis sur trois grands podiums. Spectacles variés qui rassemblent des genres tout aussi divers que le classique (orchestre de chambre Franz Liszt cette année), la danse, le cabaret ou la variété.

Le tout dans une atmosphère bon enfant. Certes, les organisateurs ne font pas mystère de leur orientation politique que nous situerions plutôt vers une gauche, disons „libérale démocrate”. Et le public rencontré semble répondre effectivement à une couche d´opinion ouverte et modérée, à l´image des élus du quartier. Mais cela sans aucune ostentation, le tout dans une atmosphère paisible et décontractée. Une occasion également pour y faire la rencontre de journalistes, acteurs ou écrivains connus qui se feront un plaisir de vous dédicacer leurs ouvrages et de faire un brin de conversation.   

Comme on voit, un rassemblement de caractère festif, d´autant plus sympathique que sans manière, sans prétention sinon celle de passer ensemble – amis, relations ou inconnus - une agréable journée avant la rentrée. Par ailleurs un agréable but de promenade le long du Danube. Mais au-delà de cet aspect, force est de reconnaître qu’il s´agit là également sans conteste d´un des temps forts de la vie culturelle de la capitale. Seul regret : peut-être trop court, la manifestation ne durant qu´une journée.

En attendant la prochaine édition.

Pierre Waline 

(1) 

: à l’instar de Vienne, les quartiers du centre de Pest conservent les noms des anciens empereurs et impératrices d´Autriche (partant, rois et reines de Hongrie). A l´exception (on s´en doutera…) de François-Joseph.

 

Aucu vote pour l'instant.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu