Vous êtes iciChasseur d’Ennui : Rencontre avec Patrick Dorpmund

Chasseur d’Ennui : Rencontre avec Patrick Dorpmund


By JFB - Posted on 05 mars 2018

« Qui ne s’est jamais ennuyé au cours d’évènements tels qu’une formation, une réunion, une conférence, ou encore une Assemblée Générale ? » : C’est la question que pose Patrick Dorpmund à ses interlocuteurs présents dans la salle pour la conférence du 2 mars 2018 sur « Communiquer sereinement avec ses collaborateurs : peine perdue ? », organisée par l’Institut Français, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie France Hongrie (Magyar Francia Kereskedelmi és Iparkamara), dans le cadre du 18ème Festival de la Francophonie.

Il y a quelques années, cet ancien professeur d’origine allemande s’est lui-même posé la question de savoir comment combattre cet ennui et susciter l’intérêt de son auditoire. Il décide alors d’en faire son métier et devient le tout premier : Chasseur d’Ennui. Formateur depuis une vingtaine d’année dans plusieurs pays, et dernièrement en France, il se donne pour mission de « Chasser l’Ennui » en le transformant en motivation et en intérêt. Chaque personne est capable de s’intéresser à tout sujet quel qu’il soit, il suffit juste d’avoir les bonnes méthodes pour faire naître de la curiosité chez autrui.

 


De cela, Patrick Dorpmund en est convaincu, une activité de groupes ou une animation dynamique peuvent être une approche possible pour captiver son public : « petit » ou « grand ». C’est ce que son intervention démontre pendant cette conférence et également lors de la conférence éducative du 01 mars 2018 sur « Communiquer avec ses enfants, ses élèves : et si c'était possible ? », organisée également par l’Institut Français pour le Festival de la Francophonie.

 

Durant la conférence portant sur la communication avec ses collaborateurs, Patrick Dorpmund s’attarde sur les circonstances tendues, les relations conflictuelles, qui peuvent être présentes en entreprise entre deux collaborateurs, deux collègues, ou encore un patron et son employé. En se servant des exemples donnés par le public présent, il présente en parallèle deux approches, permettant de résoudre calmement une situation problématique entre deux adultes professionnels, sur des bases simples d’analyse, d’écoute de soi et d’autrui : la méthode du DESC développée par Sharon A. et Gordon H. Bower, professeur en psychologie, et la méthode du CNV (Communication non-violente), développé par Marshall B. Rosenberg, psychologue américain. Chacune se compose de 4 phases : pour la stratégie du DESC, la Description des faits concrets, l’Expression du ressenti face à cette situation, la Solution possible et la Conséquence positive, à visualiser par rapport à la solution proposée, sont ses 4 phases ; tandis que pour celles du CNV ce sont l’Observation et le Sentiment, similaire aux deux premières phases du DESC, et le Besoin et la Demande exprimée le plus clairement possible. La différence majeure entre ces deux méthodes est la notion de besoin personnel variable dans le temps, et pouvant déclencher une réaction positive ou négative à l’action accomplie ou la requête formulée.

 

La réponse à tous vos conflits ? Non. Ce formateur de métier est très clair sur ce point, ces méthodes ne sont pas infaillibles et ne fonctionnent pas à tous les coups et avec tout le monde. Pour autant, elles sont une nouvelle opportunité éventuelle pour tout un chacun de résoudre avec diplomatie leurs querelles professionnelles et améliorer ainsi une partie de ses conditions de travail.

 

Dans ce souci d’amélioration du quotidien, Patrick Dorpmund ne cesse de rechercher des idées, il invente également dans cette optique le stylo MyKamie, rechargeable, regroupant plusieurs types de stylos divers et variés. « Inventeur fou », « Chasseur d’Ennui », cet homme du progrès n’a pas fini de faire parler de lui.

 

Eva Boutin

 

Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu