Vous êtes iciTransports chaotiques

Transports chaotiques


By JFB - Posted on 22 septembre 2008

Cet automne, la capitale hongroise doit faire face à la plus difficile période de cette dernière décennie en matière de circulation. Les automobilistes devront affronter de nombreux embouteillages, conséquences des travaux de voiries entrepris en même temps sur différents axes de Budapest.

 

 

 

La fin de l’été et le début de l’automne correspondent toujours à une période problématique pour les transports budapestois. Elle coïncide avec le retour des estivants et la rentrée des classes. Cette année la situation est plus inquiétante encore à cause de la reprise tardive de la rénovation d’axes particulièrement importants pour la capitale. La cause principale de cette reprise tardive des travaux est à chercher du côté des autorités locales : la mairie de Budapest a en effet pris du retard dans la course aux subventions européennes. Elle a présenté certains documents tardivement, sans oublier le délai supplémentaire de validation par la compagnie d’assurance d’État Pro Régió, ce qui a repoussé davantage encore le début des travaux.Selon la mairie, Budapest doit dépenser toutes ses subventions européennes dans un délai de deux ans car, à partir de 2010, Budapest et sa région appartiendront à une catégorie territoriale plus importante du point de vue du développement et la région obtiendra alors des subventions moindres de la part de l’Union européenne. Celle-ci privilégie en effet des régions moins développées. C’est pourquoi il fallait "regrouper" les travaux. Ainsi les travaux de réhabilitation de la voirie sur certains axes stratégiques, entraînant la fermeture des ponts Margit et Szabadság, vont de paire avec la construction de la quatrième ligne de métro. Il y a aussi de mauvaises surprises telles que la finalisation tardive du pont Szabadság, l’entreprise chargée des travaux ayant "oublié" de demander l’autorisation pour des travaux de nuit et durant les week-end... Un aspect positif toutefois : la partie Est de l’autoroute M0 (le boulevard périphérique) sera praticable dans quelques jours.D’après la mairie de Budapest, l’ensemble des petits travaux sont déjà achevés. Ce sont donc les grands travaux à réaliser cette année qui ont lieu en automne. Budapest souhaite rénover 70% de ses routes jusqu’à la fin de la décennie. Mais ses projets ont dû être revus à la baisse : quelque 60 km de routes devaient être reconstruits cette année, mais à peine plus de 35km pourront être réalisés. En effet, selon le plan de financement établi en 2006, l’Etat devrait ajouter 1 HUF à chaque forint dépensé pour les travaux de voirie. Mais cette année il ne peut compléter la somme de 3 milliards de HUF avancés par la capitale que de 1,5 à 1,7 milliards de HUF.La situation n’est pas moins désespérante pour ceux qui empruntent les transports en commun car la compagnie de transports publics de Budapest (BKV) a modifié les horaires et les parcours de ses lignes sur 700 points (lire JFB n°271). Il n’est pas exagéré de dire que l’on doit réapprendre à circuler dans la capitale.

 

Aucu vote pour l'instant.
Étiquettes

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu