La chronique du palais de Natacha Guego

Incroyable mais vrai, la tarte Tropézienne a débarqué à Budapest. Le très classique et ancien salon de thé Lukacs sur Andrássy a pris un coup de jeune. Restauré il y a quelques mois par son nouveau propriétaire et deux expatriés installés en cuisine depuis le début de l’été qui ont quelque peu changé la physionomie des lieux.

Il faut dire que l’endroit est pour le moins insolite. Une grande entrée comme un hall d’immeuble avec un comptoir à gauche, un autre à droite et au centre l’entrée d’un bureau de banque (info pratique, il y a même un distributeur)… Le salon de thé est quant à lui sur votre droite en mezzanine. C’est en allant m’installer à une table que mon œil fut attiré dans la vitrine réfrigérée par une petite tarte ronde bien typique et reconnaissable pour tous les gourmands ayant fréquenté au moins une fois la Côte d’Azur. L’explication vint peu de temps après. L’accent légèrement chantant du chef pâtissier Stéphane ne laisse aucun doute sur ses origines même s’il a quitté les rives de la Méditerranée depuis plusieurs années (après des séjours à Londres et en Australie, il est arrivé à Budapest en juin dernier). Un jeune chef pâtissier hongrois a lui aussi été embauché et ils travaillent maintenant de concert pour proposer à la clientèle du Lukacs de déguster les grandes recettes traditionnelles hongroises ou de découvrir de nouvelles saveurs plus «françaises». Bien sûr les gâteaux hongrois ont été un peu «relookés» en jolies portions individuelles (plutôt que les habituels gros gâteaux ronds coupés en larges parts égales) et Dobos torta, Eszterházi ou Ischler font ainsi bon ménage avec la tarte au citron meringuée, le mille-feuille à la framboise ou la mousse au chocolat et son praliné feuilleté. Toutes les glaces et sorbets sont aussi faits maison : à goûter absolument la glace à la pistache (importée d’Italie) ou les sorbets aux fruits de la passion et au citron. Vous pourrez aussi faire quelques emplettes pour rapporter chez vous du chocolat (des mendiants de chocolat blanc, noir ou au lait à 1900 ft pour 100gr), des viennoiseries (croissant, pain au chocolat, pain au raisins ou fougassette aux lardons de porc Mangalica). Très bientôt la gamme de produits à emporter devrait s’élargir avec des confitures maison et une volonté de créer une petite épicerie fine dans les mois qui viennent.

Le maître mot en cuisine est la qualité. Qualité des produits que l’on achète avec un travail méticuleux pour toujours sélectionner les meilleurs fruits locaux ou importés, le meilleur chocolat (français ou italien), le beurre français pour maîtriser les feuilletages (le beurre hongrois contient plus d’eau et donc les pâtes feuilletées sont de moins bonne qualité)… C’est aussi vrai quand on passe côté cuisine avec le chef canadien Devin qui propose quelques repas légers à la carte du salon de thé : un original taco au crabe, une escalope viennoise de canard servie avec une salade de pommes de terre façon asiatique, quelques sandwichs chauds au «look» très appétissant comme le campagnard ou le Milano, un hamburger maison servi sur une brioche ou une salade César et son blanc de volaille entier et légèrement relevé. Vous pourrez même venir déguster un petit déjeuner spécial caviar…

N’hésitez pas à contacter le chef pâtissier pour passer vos commandes de gâteaux à emporter. Un endroit à redécouvrir…

Mes indices : 625ft 1100ft (50cl)

 

Lukacs Cukraszda

Bp 1062, Andràssy ùt 70

Tel : 373.04.07

Tlj sauf le dimanche de 8h30 à 19h (la cuisine ferme à 17h)

www.lukacscukraszda.com

field_vote: 
Aucu vote pour l'instant.