Vous êtes iciL’Institut Français au Vert

L’Institut Français au Vert


By JFB - Posted on 14 novembre 2011

Le mois de l’environnement

 

En partenariat avec le Ministère hongrois du développement rural, le service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France en Hongrie présente en novembre sa 9ème édition du Mois de l’Environnement, à travers 5 grandes journées thématiques. Didier Haguenauer, attaché de coopération pour l’Ambassade de France, nous éclaire sur les événements qui animeront ce mois spécial.

 


 

JFB : Quel est le principe du mois de l’environnement. Comment se concrétise t-il ?

Didier Haguenauer : L’idée est née en 2003. Il s’agit, pendant une période d’un mois, de sensibiliser le plus grand nombre, jeunes comme moins jeunes, spécialistes comme non spécialistes, aux questions environnementales, engager un dialogue entre experts français et hongrois sur les solutions envisagées et envisageables et assurer l’échange de bonnes pratiques environnementales. Le Mois de l’Environnement s’est affirmé de manière durable dans la programmation de l’Institut Français de Budapest par son succès d’année en année. L’Institut français accueille ainsi chaque année entre 400 et 500 personnes.

 

JFB : Qui seront les intervenants ?

D.H. : Le débat promet d’être riche puisque les intervenants sont issus de domaines et milieux très variés. La parole sera en effet donnée à des représentants des ministères, collectivités locales, entreprises, cabinets d’architectes, du secteur commercial, des milieux associatif et académique ainsi qu’à des scientifiques de plus haut niveau. Nous profiterons par exemple côté français de la présence du Professeur Tarascon, inventeur de la batterie plastique à ions lithium, de Michel Rousset, Directeur du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de l’Eure, d’Emmanuel Couet, vice-président de Rennes Métropole, de Sophie Debergue de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie ou du spéléologue Michel Renda... Côté hongrois, la diversité est également au rendez-vous avec le réalisateur du documentaire Vad Magyarország, des experts de l’équipe La Salle International Photo Team 3D qui présenteront un film en 3D sur les grottes, Iván Gyulai de l’Institut hongrois de l’Ecologie ou Zsolt Czene, chef de Département de la stratégie rurale au Ministère du Développement rural,...

 

JFB : Comment se présentent cette année les journées thématiques ?

D.H. : Tout d’abord, ce mois sera inauguré officiellement le 9 novembre par René Roudaut, Ambassadeur de France en Hongrie et József Ángyán, Secrétaire d’Etat au Développement rural avec une diffusion de Vad Magyarország (la Hongrie sauvage). Ce film de Zoltan Török, qui sera présenté dans sa version longue avec traduction simultanée, montre un pays influencé par le rythme de ses rivières où beaucoup d’espèces cohabitent. Ensuite, 5 journées thématiques ponctueront ce mois «vert» : la première journée, le 10 novembre, répondra à la problématique «Comment vivre avec les énergies fossiles ?». Le 17 novembre, une série de conférences et documentaires permettront de mettre la lumière sur «la gestion durable des énergies en milieu urbain et rural». Puis le 24 novembre, ce sera la place de «l’Espace rural et de l’Environnement». Le 25 novembre, l’Institut accueillera les bureaux d’architecture Karawitz et a.typique afin de mettre en avant leur initiative sur «les maisons passives» qui prévoit de nombreuses manifestations également au mois de novembre, à Budapest (www.passzivhazkonf.hu). Ce mois d’exploration sur des thèmes «écolo» se terminera le 30 novembre par la découverte des grottes, à travers l’analyse de plusieurs spéléologues, un thème cher aux hongrois qui détiennent dans leurs sous-sols nombre de ces «richesses cachés».

 

JFB : Vous souhaitez mettre l’accent sur la sensibilisation des jeunes, de quelle manière ?

D.H. : L’éducation aux questions environnementales doit passer prioritairement par les plus jeunes. C’est pourquoi le 10 novembre, le Lycée Français de Budapest sera un lieu d’échange pour ses lycéens mais aussi ceux du Lycée Kölcsey. Après une présentation d’ouverture de Jean-Marie Tarascon qui illustrera les solutions vertes à développer pour vivre sans les énergies fossiles, six ateliers accueilleront ce public en herbe. On leur montrera ainsi comment recycler des cannettes en aluminium ou des légumes. Deux concessionnaires automobiles français et hongrois feront tester leur voiture électrique aux élèves et un prototype de voiture à pile complètera ce panel de voitures du futur, sans émision de CO2. Nous poursuivrons cette journée de sensibilisation à l’Institut Français.

 

JFB : Quelques originalités cette année ?

D.H. : Le 10 novembre, Peugeot présentera sa voiture électronique ION au Lycée français puis sur le parvis de l’Institut Français, une façon de faire découvrir à un large public les atouts de ce véhicule «écolo». Peut être que cette voiture nouvelle génération en séduira plus d’un. N’hésitez donc pas à la tester !

L’ouverture et la clôture du Mois de l’environnement seront célébrés par la diffusion de deux films hongrois, Vad Magyarország et les Miracles souterrains en 3D. Cette année, le Mois de l’Environnement est honoré également de la participation de l’Ambassade de Suisse en Hongrie avec la diffusion de Un petit coin de paradis de Jacqueline Veuve. Ce film raconte l’histoire d’un hameau suisse, Ossona, abandonné dans les années soixante et qui devient le projet-pilote d'un site agro-touristique.

Au-delà des messages véhiculés par ces films ou documentaires sur la nécessaire protection du patrimoine naturel, les conférences et témoignages, comme ceux d’un paysan maraîcher en Provence et d’une consommatrice dans une Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne, seront là pour nous montrer que le développement durable passe par une éducation citoyenne, par une transmission aussi de bonnes pratiques environnementales. C’est le message que nous porterons durant tout ce mois de novembre où L’Institut français se mettra au Vert !

Gwenaëlle Thomas

 

Retrouvez l’ensemble de ce programme sur le site internet de l’Institut Français www.franciaintezet.hu et sur Facebook : www.facebook.com/franciaintezet

 

Votre notation : Aucun(e) Moyenne : 4 (2 votes)

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu