Gyurcsány forme un nouveau parti

L'ancien Premier ministre socialiste, Ferenc Gyurcsány, a annoncé samedi la création d'un nouveau parti d'opposition avec l'ambition déclarée d'entamer la suprématie du parti conservateur de son rival, Viktor Orbán.

 

«Un nouveau parti de centre gauche, à l'occidentale, est créé (...) le parti de la liberté et de la solidarité contre le système Orbán, pour une nouvelle république», a lancé M. Gyurcsány, 50 ans, devant des sympathisants à Budapest.

M. Gyurcsány, un poids lourd de la politique en Hongrie où il a dirigé le gouvernement de 2004 à 2009, a, parallèlement à la création de son parti Coalition démocratique (DK), annoncé qu'il quittait le Parti socialiste hongrois (MSzP) dont il était membre depuis 2000.

Le DK (centre gauche) disposera d'un groupe de 10 députés au Parlement, composé d'anciens membres du Parti socialiste qui l'ont suivi, a-t-il précisé. Le nombre des députés socialistes au parlement tombe ainsi à 49, sur un total de 383 sièges.

Il avait échoué à réformer le parti après sa lourde défaite aux élections législatives de 2010 contre son grand rival Viktor Orbán, qui a raflé une majorité des deux tiers au Parlement avec son parti le Fidesz.

Le chef des socialistes Attila Mesterházy a d'ailleurs salué son départ, qui renforcera selon lui le parti en mettant un terme à ses querelles internes.

 

Articles: 
field_vote: 
Aucu vote pour l'instant.