Orbán et son dentiste…

Un milliard pour le tourisme dentaire

Le gouvernement a décidé d’accorder une subvention d’un milliard de forints à l’Agence hongroise du tourisme dentaire afin de promouvoir l’activité des dentistes hongrois à l’étranger. A la tête de l’Agence se trouve Béla Bátorfi, dentiste de la famille Orbán…

Béla Bátorfi a également contribué à la création du Programme de développement national pour le tourisme dentaire et de l’Agence de tourisme médical. Ce programme de développement a été présenté lors d’une conférence organisée au mois d’avril dernier sous le haut patronage de György Matolcsy, ministre de l’Economie nationale. Dans le discours qu’il a prononcé à cette conférence, Viktor Orbán a promis d’aider financièrement le projet qualifié de « bon investissement ». Le premier ministre s’est dit convaincu que le tourisme dentaire pourra devenir un point fort de l’économie hongroise en générant des recettes de 60 à 70 milliards de forints par an.

Dans le cadre du programme « Industrie médicale » du nouveau plan Széchenyi, 31,1 milliards de forints ont été déjà alloués aux activités liées à la rénovation des structures médicales. Une semaine après la conférence, un décret gouvernemental a été pris, libérant une aide financière inattendue d’un milliard de forints pour le tourisme dentaire. Néanmoins, les conditions exactes de l’utilisation de cette somme ne sont pas encore connues, même pas par le ministère des Ressources nationales responsable de la santé.

Selon les dernières nouvelles du journal Blikk, Béla Bátorfi a été interdit d’exercice professionnel en Angleterre suite à des plaintes formulées par un patient auprès de l’Ordre national des dentistes. On peut dès lors s’interroger sur la capacité de M. Bátorfi à représenter les services dentaires hongrois. On peut également légitimement se demander si ce dernier n’a pas bénéficié d’une promotion personnelle et d’une subvention pour son agence en raison de sa relation personnelle avec le premier ministre. Le porte-parole de Viktor Orbán a réfuté ces allégations et affirmé que certains pays tentent de décrédibiliser les dentistes hongrois. Difficile à croire…

Máté Kovács

 

Articles: 
field_vote: 
Votre notation : Aucun(e) Average: 5 (1 vote)