L'art du truquage

L’affaire Cohn-Bendit

 

Après avoir formulé des critiques contre la loi sur les média hongroise au Parlement européen, Daniel Cohn-Bendit, chef du groupe des députés Europe-Ecologie, est venu à Budapest le 8 avril afin de s’exprimer sur le projet de nouvelle constitution hongroise. Lors de la conférence de presse qu’il a organisée avec András Schiffer, Président du groupe LMP (la Politique peut être différente) au Parlement, un journaliste l’a interrogé sur une ancienne accusation de pédophilie.

 

 

 

Mise en scène

Le reportage diffusé au journal télévisé de la chaîne MTV montre le journaliste interrogeant M. Cohn-Bendit de manière assez provocatrice : «la sexualité des mineurs et avec des mineurs peut-elle être considérée comme une valeur démocratique» lui lance-t-il. Dans cette vidéo, la caméra suit M. Cohn-Bendit et on le voit quitter le plateau de TV immédiatement après que le journaliste ait posé sa question.

L’enregistrement dans son intégralité a été récupéré par le portail de nouvelles « Index ». Cette version intégrale montre que Daniel Cohn-Bendit a répondu longuement à la question du journaliste : « Je n’ai jamais dit que cela doitêtre intégré dans la constitution dont la vocation est de définir les bases de la démocratie. Le mode de vie est une question personnelle. Je trouve stupéfiant qu’un débat me concernant, qui a eu lieu en France il y a 10 ans, puisse vous intéresser à un tel point. Cela ne me touche pas, mais je voudrais quand même vous faire remarquer que quelqu’un a perdu les dernières élections européennes à cause de cette histoire. Cette affaire est maintenant réglée et appartient au passé. »

Mauvaise foi et promotion douteuse

La chaîne MTV et la Magyar Rádió n’ont pas voulu se prononcer sur la façon dont le reportage a été détourné. Par conséquent, le portail « Index » a pris contact avec le Fonds de soutien des services médiatiques. Son porte-parole László Szabó a déclaré que l’enregistrement de la conférence de presse était disponible dans son intégralité. « Daniel Cohn-Bendit a quitté le plateau de TV sans répondre à la question du journaliste. Nous pensons qu’un député européen doit être à même de répondre aux questions des journalistes» a-t-il ainsi ajouté.

Malgré les vives critiques suscitées par cette affaire, le journaliste Dániel Papp, à l’origine de la version détournée du reportage, vient d’être nommé rédacteur en chef des émissions d’information des 4 chaînes de télévision nationales. D’après le portail « Index », Papp serait le bras droit de Gábor Élô, directeur de MTI. Ils ont d’ailleurs tous deux travaillé pour la chaîne Echo TV (chaîne proche de la droite). Dániel Papp a occupé également le poste de chef de cabinet du Jobbik, le parti d’extrême droite. Si l’affaire fait scandale, il semble que les dirigeants des chaînes nationales aient suivi le principe : « tout travail mérite salaire »…

Máté Kovács

 

Articles: 
field_vote: 
Votre notation : Aucun(e) Average: 4 (2 votes)