Balaton sound

L’été arrive, et avec lui son cortège de festivals. En guise de hors-d’oeuvre, les organisateurs de Sziget nous proposent cette année la première édition du Balaton sound festival qui aura lieu du 12 au 15 juillet à Zamárdi, sur les bords du lac du même nom.

A l’affiche durant ces quatre jours de festivité : Basement Jaxx, Kruder & Dorfmeister, Patrice, Oi-Va-Voi, Saïan Supa Crew, Bauchklang, José Padilla, Dj Tiga, Dj Storm, Roger Sanchez, Eric Prydz, Hernan Cattaneo, Ferry Corsten, Junkie XL, Darren Emerson, Quimby, Emil Rulez, Belga, Hiperkarma, Pannonia Allstars Ska Orchestra, etc.

Ce sera également l’occasion de revoir sur scène les New Yorkais de Beastie Boys. Retour sur la carrière de ce groupe incontournable.

Le début de l’épopée Beastie Boys remonte à 1981, quand Michael Diamond (“Mike D”) et Adam Yauch (“MCA”) décide de former un groupe hardcore fortement influencé par Black Flag, en compagnie du guitariste John Berry et de la batteuse Kate Schellenbach. Après le départ de ces derniers, les Beastie Boys intègrent Adam Horowitz (“Ad-Rock”) et enregistrent dans la foulée ce qui devait être une parodie rap intitulée Cookie Puss. Mais le titre devient un succès dans l’underground new-yorkais de l’époque, ce qui attire l’attention d’un étudiant local intéressé par la production de disques : Rick Rubin. En 1985, le groupe enregistre She’s On It qui fera un véritable carton au point d’emmener nos garnements en première partie de Madonna et de Run DMC. Leur popularité est déjà bien assise alors que le premier album se fait toujours attendre.

1986 marque la sortie de Licensed To Ill, album qui rentre dans l’Histoire en étant le premier album rap numéro 1 au Billboard US. Paul’s Boutique sortira en 1989 en collaboration avec les Dust Brothers. L’album gagne en maturité, en délaissant les samples hard rock pour des sonorités plus rétro, mais les fans autant que la critique seront déconcertés.

Au début des années 90, le groupe fonde son label “Grand Royal” ainsi que son studio. Puis Check Your Head leur permet en 1992 d’acquérir une place confortable au sein de la scène rock alternative. En effet, cet album est un retour à leurs sources punk (samples des Bad Brains), mais aussi une fusion de funk et de hip-hop old school. Leur statut de groupe culte sera conforté en 1994 avec Ill Communication (plus de 2 millions de disques vendus), et ses nombreux hits tels Sabotage ou Sure Shot. Le groupe sortira ensuite diverses compilations de leurs titres punks des débuts, mais aussi de titres funk instrumentaux. Les Beastie Boys sont également des dénicheurs de nouveaux talents, puisqu’ils signeront entre autres Sean Lennon, At The Drive-In, ou encore Bran Van 3000.

C’est en 1998 que sort Hello Nasty, audacieux mélange de hip-hop old school et de sonorités plus contemporaines, avec la collaboration de Fatboy Slim et de leur éternel Dj et ami Mix Master Mike. L’année suivante, l’heure est venue pour les Beastie Boys de sortir un double album regroupant les meilleurs morceaux de leur carrière : Sounds Of Science. Après 6 ans d’absence et près de 20 ans de carrière, le groupe sort en 2004 To The Five Boroughs, véritable hommage à leur ville mythique et meurtrie qu’est New York City.

A n’en pas douter, ce Balaton Sound sera à la hauteur de nos espérances et permettra aux heureux festivaliers de profiter à la fois d’une programmation de qualité, et de préparer leur bronzage pour cet été !

Jérôme Andrieux

field_vote: 
Votre notation : Aucun(e) Average: 5 (1 vote)