Une soldate hongroise tuée dans le nord de l'Afghanistan



Une soldate hongroise figure parmi les quatre militaires des forces internationales tués le 23 août en Afghanistan, a annoncé le ministère hongrois de la Défense. Le sergent Judit Ábrahám a été tuée lorsque son convoi de la Force internationale de sécurité et d'assistance (ISAF) a été attaqué dans la province de Baghlan (nord). Comme 28 autres soldats hongrois, elle était en route pour l'aéroport de Mazar-i-Sharif afin de retourner en Hongrie. Trois autres soldats, tous membres de l'équipe de reconstruction des Forces militaires hongroises, ont été blessés lors de cette attaque, dont l'un très grièvement, selon la même source. Elle avait servi auparavant en Macédoine et au Kosovo. En Afghanistan, elle travaillait avec son mari, un militaire hongrois qui avait quitté le pays quelques jours plus tôt. La Hongrie participe depuis 2006 à l'ISAF dans le nord de l'Afghanistan où elle compte actuellement près de 200 soldats. Cette victime porte à trois le nombre de militaires hongrois tués dans ce pays depuis le déploiement de la Force internationale.

(Source: AFP)

 

Articles: 
field_vote: 
Aucu vote pour l'instant.