Affaire Flick

Le thriller autrichien se termine à Budapest

Le milliardaire Friedrich Karl Flick avait vécu la fin de sa vie dans la hantise d'un kidnapping. Finalement, c'est son cercueil qui a été dérobé fin novembre 2008, dans le mausolée familial. Après plus d'un an de traque, c’est à Budapest qu’il a été retrouvé.

Le cercueil de chêne contenant le corps du milliardaire, mort en octobre 2006, était lourd de plus de 114 kilos. Il avait été volé fin novembre 2008 dans le cimetière de Velden am Woertherse, en Basse-Carinthie autrichienne, traumatisant ainsi les membres d'une des familles les plus riches du pays. Friedrich Flick, fondateur de la dynastie Flick, avait bâti sa fortune sur l'exploitation de milliers de détenus de camps de concentration nazis employés au service de l'industrie de guerre. Malgré sa condamnation lors du procès de Nuremberg, la famille s’est toujours refusée à payer la moindre compensation aux familles des victimes.

Friedrich Flick s'était assuré une protection renforcée autour des membres de sa famille, en particulier après que son frère et sa belle sœur aient été kidnappés en 1991. Mais le mausolée familial était quant à lui resté sans surveillance. Après que les kidnappeurs aient pris contact avec la veuve du milliardaire en décembre 2008, la police a vite écarté la théorie d'un acte militant, tant de la part de milieux antifascistes que néo-nazis. Les voleurs réclamaient de fait une rançon de six millions d'euros sans aucune exigence de nature morale ou politique.

L'enquête fut néanmoins longue. Les polices allemande, autrichienne et hongroise ont coopéré de plus en plus étroitement au fil des mois afin de décrypter e-mails et appels téléphoniques et de remonter jusqu'aux coupables. Mais ces derniers ne se sont manifesté de nouveau qu'en juin 2009 en déposant, dans la consigne d'une gare viennoise, un colis qui prouvait que le cercueil était en leur possession. La famille Flick dut ensuite verser deux fois 100.000 euros, en juin et novembre derniers, versements au cours desquels la police s'est trouvée confrontée à de mystérieux détectives privés hongrois engagés par une agence autrichienne par l'intermédiaire de détectives ukrainiens! Les enquêteurs autrichiens et hongrois ont finalement appréhendé une partie de la bande à Budapest fin novembre. La dépouille et le cercueil, en pièces détachées, ont quant à eux été retrouvés dans les IIe et XIIe arrondissements de la capitale hongroise.

La police a alors arrêté Barnabás Sz., présumé commanditaire de l'opération, et Zoltán N., qui joua le rôle de chauffeur et d'intermédiaire avec la famille Flick au cours des derniers mois. Ces deux individus étaient auparavant affiliés à certains gangs criminels. Les enquêteurs sont toujours à la recherche de leurs complices roumains, László Faragó, alias «Grizzli» et deux autres personnes non identifiées. Le cercueil a pour sa part été reconstitué et replacé dans le mausolée familial jeudi 10 décembre. Il est depuis sous bonne garde.

Sébastien Gobert

Articles: 
field_vote: 
Votre notation : Aucun(e) Average: 4.5 (2 votes)