Vous êtes iciGalérie Nationale

Galérie Nationale


Frida Kahlo : Biographie sur toiles

Le grand musée de Buda, niché dans les hauteurs de la ville, abrite jusqu’au 4 novembre prochain les merveilleuses toiles de Frida Kahlo. Plus qu’une simple exposition, c’est une véritable rétrospective de sa vie à travers ses œuvres. On y côtoie ses peines, ses joies, ses amants… Une rencontre intime avec l’artiste mexicaine la plus talentueuse de sa génération.

Duchamps et Eluard jouent aux échecs. De dada au surréalisme

Une exposition du Musée d’Israel à la Galerie Nationale de Budapest

Rencontre avec le directeur général du Musée: James Snyder

Une riche collection du musée situé sur les collines de Jérusalem est arrivée sur les collines de Buda à la Galerie Nationale pour présenter les objets d’art du mouvement dada et du surréalisme. A la Galerie Nationale une exposition paralelle dédiée aux artistes hongrois de la période - fut également inaugurée.

Nous avons rencontré le directeur James Snyder et la commissaire Adina Kamien-Kazhdan.

Le temps retrouvé

Expositions ROZSDA

En hommage à Endre Rozsda pour le centenaire de sa naissance deux expositions de grande envergure ont eu lieu à Budapest. Peintre originaire de Mohács, il a trouvé une seconde patrie auprès des surréalistes à Paris et un atelier au Bateau-Lavoir. Son oeuvre fut  célébrée à Budapest d’abord à la galerie Várfok, ensuite à la Galerie Nationale Hongroise.

 

Adieu à la Galerie nationale !

Regroupement des musées

 

Le 7 novembre dernier, le directeur de la Galerie nationale hongroise a remis une lettre de démission qui prendra effet le 31 décembre prochain. Sa décision est la conséquence directe de la décision prise par le gouvernement qui vise à regrouper la Galerie et le Musée des Beaux-arts. Une mesure qui divise les professionnels de ce milieu artistique...

Cri d’alarme de la jeunesse

La nouvelle aile de la galerie, ouverte récemment, est consacrée aux jeunes artistes. Ce vaste espace expose leurs œuvres qui expriment souvent une volonté d'explorer de nouvelles voies pour dépasser les moyens d’expressions classiques en peinture et en sculpture. Cette recherche reste ouverte, que ce soit dans les salles de l’exposition ou dans le livre édité pour l’occasion. Les jeunes artistes ont bien voulu se prêter à un jeu de questions-réponses pour expliquer leur art en présentant certaines des œuvres exposées.

Expo: Rapsodies hongroises

Ropsodies Hongroises est le titre d’une exposition dédiée au peintre belge Félicien Rops (1833-1898), l’illustrateur le plus connu et le plus recherché de son époque. C’est lui qui avait d’ailleurs donné ce titre à ses dessins réalisés en Hongrie. Il était fasciné par la Hongrie, la musique tzigane, la beauté des femmes et la joie de vivre, et ce à tel point qu’il s’est inventé une généalogie hongroise – comme le rappelle Véronique Carpiaux, directrice du Musée Félicien Rops de Namur, rencontrée à la Galerie Nationale de Budapest où elle est la commissaire de cette exposition aux côtés d’Eszter Földi.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu