Vous êtes ici Francophonie

Francophonie


Francophonie

Eric Fournier : "La francophonie transcende son espace naturel”

« Nous sommes des milliers à fêter la francophonie et la langue française sur les cinq continents » – a écrit Michaëlle Jean dans son message pour la Journée Internationale de la Francophonie, le 20 mars 2016 évoquant une unité très large, l’esprit des Lumières et le pouvoir des mots qui nous relient. Juste avant le lancement de la 17e édition du Festival de la francophonie organisé du 1er mars jusqu’au 1 avril, nous avons rencontré l’Ambassadeur de France en Hongrie afin qu’il nous présente les nombreux événements culturels ponctuant les festivités tout en partageant avec nous sa vision de l’identité européenne et de l’éducation.

« Sur le bout de la langue » et le Festival Francophone

Rencontre avec M. Hervé Ferrage à l’Institut français à Budapest

M. Hervé Ferrage, directeur de l’Institut français et conseiller culturel, nous a parlé,  à l’occasion du lancement du 17ème Festival  francophone en Hongrie, du cinéma, du théâtre et de la musique et des quelques surprises qui nous attendent lors du Festival. 

Éva Vámos : Pourriez-vous nous parler de l’origine de ces journées du film francophone ? Depuis quand existent-elles et comment ont-elles été mises en place ?

Hervé Ferrage : Traditionnellement, les journées du film francophone ouvrent le festival de la francophonie. Ces journées sont plus récentes que le festival lui-même, puisqu’il s’agit cette année de leur 7ème édition dans le cadre d’un festival qui existe depuis 17 ans et qui a vu sa programmation s’étoffer au fil du temps. Malgré leur caractère plus récent, ces journées sont l’un des aspects les plus populaires du festival.

La Reine Bicyclette :

entre amour inconditionnel du vélo à travers les âges, objet de luttes sociales, politiques et écologiques

Le cycle Cinéma A corps perdu organisé par l'Institut français de Budapest nous présentait le documentaire de Laurent Védrine sur la fabuleuse épopée de la bicyclette au cours des siècles derniers.

La reine bicyclette (2013) nous raconte l'histoire du vélo en France. Réservé à une élite lors de sa création, ce véhicule pas comme les autres s'est démocratisé avec la révolution industrielle et le premier tour de France en 1903. A la fois objet utilitaire pour les travailleurs, permettant l'émancipation des femmes, traversant les luttes sociales et politiques du XXe siècle, la «  petite reine  », symbole aujourd'hui de liberté, d'universalité et d'émancipation, est avant tout un mythe populaire. Ce documentaire pose un regard juste et affectueux sur ce véhicule qui, aujourd'hui encore, ne perd pas en popularité.

D’Ouest en Est : Itinéraire de voyage

Que pensent les jeunes français de l'Europe centrale au XXIe siècle autour de l'espace de Visegrád dont ils n'ont jamais entendu parler ? C’est une autre approche de la Slovaquie et de la Hongrie que celle d'un programme Erasmus que deux étudiants bordelais (Indara Thepharath et Thomas Mattelon arrivé de Guyane pour achever son cursus) du Professeur François Cadilhon offrent à la réflexion comme un complément aux analyses de l’historienne Éva Ring (1) de l’Université de Budapest ELTE.

Obtenir son master français à Budapest

Rencontre avec Maria Perger

Jadis l’Ecole polytechnique du Palatin Joseph – aujourd’hui l’Université des Sciences Techniques et Economiques de Budapest (BME)  – apporte chaque année du nouveau tout en gardant ses meilleures traditions. C’est dans le Centre de Formation continue que l’on organise un Master MAE : Management général de l’Université Jean Moulin Lyon 3. Etudiants et managers suivent des cours de gestion. Rencontre avec Maria Perger, responsable de la formation en Hongrie.

UNE SOIRÉE, TROIS LAURÉATS

Soirée Théâtre à l’Institut Français de Budapest avec trois troupes de lycéens francophones.

Tout commence à Pécs

Peut-être le saviez-vous, peut-être pas : chaque mois comme partout dans le monde, dans toute la Hongrie, de Budapest à Pécs, en passant par toutes les grandes villes du pays, est organisé le Mois de la Francophonie. Ce rassemblement festif unit francophones et francophiles. Durant ces quatre semaines, de multiples programmes culturels sont proposés, de la conférence au concert, en passant par le cinéma et le théâtre. À Pécs, c’est précisément entre le 21 et le 24 mars cette année que le « Festival de Théâtre Lycéen Francophone», organisé par l’association « Frandia » (Fondation pour le théâtre scolaire en langue française) et la section francophone du lycée Leőwey a réuni, pour la 27ème fois des troupes de lycéens venus de toute la Hongrie pour concourir, mais également du Québec, de Roumanie, de République Tchèque et d’Égypte pour y présenter leur travail, soit 18 troupes au total.

L’Institut Français de Budapest, partenaire de ce Festival, a voulu nous faire connaître le talent de certains jeunes en organisant le jeudi 26 mai une Soirée Théâtre réunissant trois troupes lauréates de l’édition 2016.

« Notre domaine hongrois est réputé dans les milieux francophones »

Hébergée par l’Institut Français, la librairie Latitudes propose un large éventail d’ouvrages : romans, bandes dessinées, manuels d'apprentissage du français... Difficile de ne pas y trouver son bonheur ! A la veille du Mois de la Francophonie, le JFB a rencontré Flora Dubosc, « maîtresse » des lieux.

« Les Loustics » et l’enseignement du français

Rencontre avec Hugues Denisot à l’Institut français

Apprendre tout en s’amusant, c'est le rêve des élèves et c'est ce que quelques manuels scolaires de français langue étrangère réussissent à réaliser comme par exemple le manuel « les Loustics », paru chez Hachette.

Nous avons rencontré l'auteur qui, après avoir enseigné dans plusieurs pays en Europe et aux Etats-Unis, lance, en tant qu’attaché de coopération éducative de l’Institut français et coordinateur des Alliances françaises de Hongrie, une campagne d’information sur les bienfaits de l’apprentissage précoce des langues étrangères et notamment du français auprès des parents et des partenaires éducatifs hongrois.

Le gourmet de Bordeaux : Le terroir français au cœur de Budapest

C'est une boutique made in Hexagone installée à l'Institut Français de Budapest. Le Gourmet de Bordeaux, magasin de produits du Sud-Ouest, mais aussi d’autres parties de la France, à pris ses quartiers dans le bâtiment depuis un an. Voyage au pays du vin et de la gastronomie.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu