Vous êtes iciMusée Ludwig

Musée Ludwig


Rafael Y. Herman : Globe-trotteur et artiste de la Nuit

Le Ludwig Múzeum accueille du 15 février au 01 avril 2018 les créations du photographe Rafael Yossef Herman, connu pour son travail sur la lumière de la nuit. Cette exposition présente une dizaine d’œuvres de l’artiste, choisies parmi la série The Night Illuminates The Night (2010-).

Musicien, photographe, peintre, Rafael Y. Herman est un artiste à plusieurs facettes et un homme poussé par sa curiosité, qui l’amène à se déplacer à travers le globe. Grand voyageur, orginaire d’Israël, il séjourne de longues années à New York ; il nous fait d’ ailleurs part lors d’une conférence de presse être déjà venu à Budapest pendant son adolescence en 1989. Dans les années 2000, il se lance dans un long voyage de recherche visuelle qui l’amène à visiter sept pays d’Amérique Latine, où il rencontre à la fois une expérience métropolitaine et une nature conservée de toute contamination. C’est autour de ces années, que son projet « Bereshit-Genesis » voit le jour.

Rencontre avec l’Art Contemporain

Entretien avec Borbála Kálmán, commissaire et historienne de l’Art au Ludwig Múzeum

L’exposition « non-aligned art/Marinko Sudac collection » ouvre ses portes le 13 avril au Ludwig Múzeum de Budapest. Nous avons rencontré Borbála Kálmán  historienne de l’Art dans cette grande institution d’Art Contemporain budapestoise qui  fera partager sa passion pour cette discipline dont elle a fait son métier. Nous aborderons avec elle l’histoire et les missions de l’emblématique Ludwig Múzeum, faisant traverser, depuis sa fondation, les frontières théoriques et physiques à travers l’Art.

A l’Est d’Eden

Expositions automnales

A l’Est d’Eden est le titre d’une exposition au Musée Ludwig de Budapest qui va bien au delà des oeuvres du réalisme magique et du photo-réalisme conçues en Amérique. Vous pourrez découvrir au même endroit l’exposition dédiée à l’architecte Yona Friedman. Une révélation ! C’est aussi l’âge d’or des affiches du rock américain exposées à la gallerie Kogart. 

Le plaisir de la lumière

Le plaisir de la lumière. Un titre à la fois poétique et judicieusement choisi pour inviter les amateurs tout à la fois des arts et des sciences à prendre le chemin du musée Ludwig.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu