Gábor Király : „Je suis goal, pas top-model”

Maintenant ou jamais ! Jeudi et dimanche, la Hongrie défie la Norvège dans l’espoir de décrocher l’un des derniers tickets pour le championnat d’Europe des Nations 2016 de foot en France. Titulaire régulier en sélection depuis 1998 malgré quelques turbulences, adoubé à Berlin, adoré à Londres et porteur d’un éternel jogging dans un job où le short règne en maître, Gábor Király s’exprime…en jean.

IN MEMORIAM 1914 – 1918 ...

Le 11 novembre 1918 à 5h20 était signée au nord de Paris l’armistice qui mit fin à plus de quatre ans d’une effroyable boucherie sur les sols français et belge.

Bilan global: 9 millions de morts, 8 millions d’invalides. Parmi les combattants: 2 millions d’Allemands, 1,4 millions de Français et 1,2 millions d’Anglais tombés au combat (pour le seul front de l’ouest). Sans compter en France les 260 000 disparus, 800 000 maisons détruites et 3 millions d’hectares de terres agricoles saccagées....

Werther de Massenet à l’Opéra de Budapest

Quand un compositeur et un chef français s’invitent avec bonheur sur la scène hongroise

En voilà, une œuvre qui fit couler beaucoup d’encre et provoqua même en son temps une incroyable vague de suicides (1): „Les souffrances du jeune Werther”. Qui ne s’est pas ému dans son adolescence à la lecture de cette belle, mais bien triste histoire d’amour? Certes, mais qui, avouons-le, peut nous sembler aujourd’hui, avec le temps et l’âge, quelque peu désuète. Une œuvre qui, en tous les cas, inspira Massenet cent ans après sa parution (2). Et quand nous parlons d’inspiration, le mot est à prendre au sens le plus noble, car la musique en est fort belle.

Des basses et du rythme à l’Electronic Beats

Basé sur la promotion de la musique électro et techno (la dance music plus généralement), « l’EB » incarne avant toute chose la réunion millimétrée d’une flopée d’excellents artistes.

Cargonomia : une « utopie concrète » en plein Budapest

Dans un local de 80 mètres carrés bourré de vélocargos et de meubles de récupération, Cargonomia, une initiative originale et portant un message politique à la teinte écolo assumée, est née il y a tout pile six mois. Volonté de ses acteurs ? Trouver d’autres façons de vivre, de consommer et de travailler.

Un tour du monde en musique au WOMEX

La World Music Expo ou WOMEX se tenait au Müpa de Budapest du 21 au 25 octobre. Cette rencontre unique qui rassemble chaque année dans une ville différente près de 2500 délégués venus de 90 pays est la plus grande du genre. Vitrine incontournable pour les artistes et lieu de découverte pour le public, cette 21ème édition était haute en couleurs. Trois groupes invités témoignent.

L’Art Market 2015 : une ode à l’art contemporain

L’Art Market se déroulait du 8 au 11 octobre dans le spacieux hall des expositions Millénaris de Budapest. Galeristes et artistes du monde entier ont présenté des œuvres contemporaines diverses. Pour cette quatrième édition, les organisateurs avaient choisi d’honorer le plasticien français Bernar Venet.

1956 vu par un tout jeune Parisien

Né avec le baby boom d’après guerre, j’avais 10 ans en 1956. Un âge où les événements s’ancrent très profondément dans notre petit crâne pour ne plus en ressortir. Tel est le cas de ces journées d’octobre 1956 (23 octobre-4 novembre) dont je garde encore un souvenir très vivant.

World Press 2015 : un tour du monde en images

Vous appréciez la photo ? Vous aimez suivre l'actualité et les événements qui bouleversent notre monde ? Alors, n'hésitez pas ! Rendez-vous jusqu’au 25 octobre au Musée d’ethnographie sur la place Kossuth.

Thomas Bidegain : Du scénariste primé au réalisateur prometteur de Les Cowboys.

Deux fois récompensé aux Césars pour son travail sur Un Prophète et De Rouille et D’Os, le scénariste français est venu présenter à Budapest sa première réalisation, Les Cowboys. Le film raconte l’histoire d’une adolescente française qui part faire le djihad en laissant derrière elle ses proches dans l’incompréhension, tentant désespérément de la retrouver. Il s’agit d’un Western moderne rythmé par les différents attentats qui ont ébranlé le début du siècle. Une œuvre à la fois sensible et ambitieuse décrivant avec justesse la tourmente de cette famille juxtaposée à celle du monde occidental en guerre contre le terrorisme. Le film est projeté au cinéma d’Urania en ce moment.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu