Les perspectives du centre

L’UDF française et le MDF hongrois

La campagne centriste menée par François Bayrou au cours de ces élections présidentielles et la politique de centre-droit que représente le MDF (Forum Démocratique Hongrois) suscitent la question des éventuels parallèles entre l’UDF (Union pour la Démocratie Française) et le parti d’Ibolya Dávid. Peut-on, en effet, parler d’une affinité politique entre les deux formations, d’une similitude autour de l’idée même du centrisme ? Le programme et les idées politiques des deux partis sont-ils comparables ? L’UDF et le MDF cherchent-ils en fait à conquérir un même «centre» dans leur pays respectif ? Analyse.

 

Le fantôme de Gazprom

Le fantôme de Gazprom

Bien que membre de l'Union européenne, la Hongrie a choisi de s'allier avec la Russie dont elle espère des garanties en termes d'approvisionnement énergétique. Selon le gouvernement de Gyurcsány, c'est la seule démarche rationnelle possible dans la situation actuelle. Ses détracteurs estiment en revanche que le gouvernement sacrifie les intérêts nationaux et européens basés sur le long terme au profit d'une sécurité énergétique à court terme.

Science avec conscience

En 2006, le professeur Gábor Domokos, qui dirige le département de mécanique, matériaux et structures de l’Université technique de Budapest, et un de ses étudiants, Péter Varkonyi, aujourd’hui à Princeton, ont fait la une de la prestigieuse revue américaine The mathematical intelligencer pour leur découverte d’une forme nouvelle nommée Gomboc (sphère). Une forme mono-monostatique, c’est à dire une forme convexe et homogène avec moins de quatre points d’équilibre. La Gomboc est une forme artificielle en trois dimensions avec un point d’équilibre stable et un autre instable.

La mode se «hussardise»

La mode se «hussardise»

Nanushka, c’est le surnom de Sandra Sándor, jeune designer de mode budapestoise qui a le vent en poupe. Diplômée de la prestigieuse London College of Fashion, la jeune femme crée des vêtements aussi élégants que confortables et fonctionnels.

A la fois sobres et fantaisistes, ses collections s’adressent à des femmes urbaines, modernes et actives, à la recherche d’un prêt-à-porter “facile à vivre” et original. Sa ligne de vêtements se décline selon trois couleurs basiques : le noir, le gris et le blanc, et, ce, printemps/été comme automne/hiver.

La mode sort des poubelles

La mode sort des poubelles

Que deviennent les bouteilles en plastique une fois vides ? Elles sont transformées en vêtements en laine polaire. Cinq bouteilles suffisent pour fabriquer une écharpe et vingt-sept pour un pull. En Hongrie ce sont quelque 40% des bouteilles jetées et triées qui connaissent ce destin.

Des souris et des pommes

La Bibliothèque Numérique Européenne

Ça y est ! Ce projet mis en chantier en 2005 et qui devrait, à terme, rendre disponible en ligne plusieurs millions d’ouvrages commence à prendre forme. Depuis fin mars, une première ébauche, destinée à alimenter la réflexion sur la forme finale que devrait prendre la BNE, est en ligne sous le nom europeana.eu

Rome parcours par Emmanuelle Sacchet

La Dolce vita

 

Cara Italia, voici quelques mots doux couchés dans un carnet, un ordinateur, un journal francophone hongrois, une toile d’araignée puis la boîte mail de mes cousins milanais. Loin de Venise, voir Rome et vivre. Il n’y a pas d’autre sentiment que cette sensation d’exister par tous les pores de ton Histoire. Chère Rom’antique capitale, je te dédie la liste impressionnée de mes vacances romaines au cœur de tes mirifiques balises historiques.

SUR LA PISTE DE L’OR BLANC

Ça y est, c’est officiel : nous venons de passer un hiver pratiquement vierge de toute neige et dont la douceur n’a paraît-il pas été enregistrée depuis 100 ans qu’il existe des outils de mesures météorologiques fiables en Hongrie.

Au rancart, déneigeuses, sacs de sel et Moonboots ! Bienvenue-Bienvenue aux cigognes prématurément rentrées d’Afrique et aux crapauds de Styrie. Partout les amandiers sont en fleurs et les cerisiers aussi. Oui, vraiment c’est épatant. Tout est précocement si joli.

Barbe Bleue revisité

La biographie romancée n’est pas un exercice facile… Peu d’ailleurs s’y aventurent. Et pourtant, avec Le Château de Béla Bartók, le pari est plutôt réussi car on passe un moment de lecture agréable en compagnie de l’un des musiciens les plus célèbres de Hongrie sans sombrer dans la mièvrerie.

Un homme au service de deux cultures

Rencontre avec Georges Kassai

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu