OLAH LALA!

Et pourquoi pas, cette semaine, une petite histoire franco-hongroise assez savoureuse qui a déclenché dernièrement une véritable tempête sur les claviers de certains journalistes parisiens : L’affaire Romengo.

Balaton sound

L’été arrive, et avec lui son cortège de festivals. En guise de hors-d’oeuvre, les organisateurs de Sziget nous proposent cette année la première édition du Balaton sound festival qui aura lieu du 12 au 15 juillet à Zamárdi, sur les bords du lac du même nom.

Balaton for ever

Tiens ! Le sempiternel article d’été sur le Balaton vont dire certains. Oui et non. Cette année rien de subjectif mais de l’information pure et dure. Que ceux qui veulent en savoir plus sur la destination traditionnelle des Hongrois en vacances suivent le guide, tout en sachant que cette liste sera très loin d’être exhaustive, compte tenu des innombrables possibilités de la région !

Pour nos lecteurs les plus fraîchement descendus de l’avion, il est utile de préciser que le Balaton est un lac. Un grand lac puisque sa surface est de 590 km2.

A vos casseroles !

Salade de jeunes betteraves au chèvre frais

6 petites betteraves nouvelles avec leurs tiges et feuilles

4 cuillères à soupe de vinaigre balsamique

1 gros bouquet de thym frais

Huile d’olive

Sel et poivre du moulin

1 fromage de chèvre mi-frais

1 citron

100gr de mesclun

 

 

Rétrospective 2046

Rétrospective 2046

La Hongrie connaît, depuis près de 60 ans, un régime démocratique et une économie capitaliste. Comment les mentalités politiques et sociales ont-elles evolué depuis le changement de régime ? Le professeur Dagobert Megcsíp, sociologue et économiste, dont l’oeuvre fait autorité en Hongrie depuis près de 40 ans, a accordé, à ce sujet, un court entretien au journal.

 

Planète en danger ?

20 suggestions pour changer le monde

Réchauffement climatique, pollution, économie d'énergie, nous avons désormais tous conscience de “devoir faire quelque chose”. Certes, nous éteignons la lumière des pièces que nous quittons (lumière fournie par des ampoules à économie d'énergie bien sûr), nous fermons le robinet en nous lavant les dents et recyclons nos déchets... (n'est-ce pas ?) Mais nous pouvons faire bien plus encore. Voici donc en 20 points, quelques constats, idées et suggestions pour, tout simplement, changer le monde !

1. Refuser les sacs en plastique, un point c'est tout.

Névralgie urbaine

Tandis que la capitale et le Vème arrondissement se disputent à propos de la réalisation du programme nommé «Le Cœur de Budapest», les ONG, les petits entrepreneurs et les investisseurs privés réunis en une coalition temporaire se sont mis en action en plusieurs points du centre-ville.

Le vin du future

J’ai beaucoup réfléchi à ce que les vins vont donner en 2046. Soyons optimistes ou soyons pessimistes ?

Que va-t-on boire en 2046, si l’on est plutôt pessimiste ? Dans ce cas-là, le goût des consommateurs ne va pas se développer et tout le monde va vouloir boire la même chose. S’il s’agit du vin blanc, un chardonnay boisé, s’il s’agit du vin rouge, un cabernet qui soit élevé en fût de chêne, étouffé par le bois. Les consommateurs de 2046 ne seront pas conscients, ils seront tous influencés par les publicités. Ils auront un goût commun. La vie se sera tellement accélérée qu'ils n'auront plus le temps de se rendre chez les viticulteurs. Les vins venant d’Australie, des États-Unis et du Chili vont gagner la grande partie du marché au détriment de pays comme la France et l’Italie. Ces pays auront de réels problèmes de ventes. Beaucoup de caves vont faire faillite, car les consommateurs ne vont plus vouloir acheter que des vins bon marché venant d’Australie ou de Californie.

A découvrir : le roman picaresque hongrois !

Les Livres du JFB

Il y a des livres comme celui-ci qui risquent souvent d’être injustement oubliés non parce que leurs auteurs manquent de talent, mais tout simplement parce que leurs lecteurs, impatients et exigeants, ne leur accordent pas toute l’attention qu’ils méritent.

La maison du soleil

Nous sommes un soir de juin 2046 comme les autres et de nombreux jeunes de treize à dix-huit ans se sont réunis pour danser sur la piste de la maison des jeunes. Sur scène, trois DJ dans leur habituelle tenue argentée mixent les données lasers 3D qui virevoltent autour d’eux. Beaucoup de filles dansent entre elles sous le regard des garçons qui vident en quelques bouffées leur capsule d’oxygène. Théoriquement, l’oxygène est interdit aux mineurs mais les quelques adultes présents sont à l’extérieur. Le barman assure qu’il ne leur sert pas d’alcool et qu’il ne leur vend pas d’oxygène.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu