Des souris et des pommes

Cette semaine encore la place nous fait défaut pour vous présenter toute l’actualité, voici, donc, quelques morceaux choisis.

Recoller les morceaux

L’Europe à vélo

La Véloroute Nantes-Budapest-Mer Noire est l’un des douze projets européens de véloroutes thématiques. Désormais connue sous le nom d'Eurovéloroute des fleuves ou plus simplement "eurovelo n°6", elle traverse l’Europe sur quelque 3000 km, de l’Atlantique aux bords de la Mer Noire.

 

Son achèvement, initialement prévu pour 2007, est finalement reporté à 2010, voire 2012. Mais en attendant, il est déjà possible de la parcourir partiellement. C’est en effet l’une des véloroutes les plus avancées du programme européen et l’une de celles qui enregistre déjà, avec plus de 40% de sites propres, les plus fortes retombées économiques.

Deux comédiens

La chronique de Dénes Baracs

Ils sont morts tant de fois à la fin du spectacle pour revenir quelques minutes plus tard et s’incliner devant le public en délire ou bien réapparaître dans le prochain film, que nous les avons considérés immortels. Maintenant qu’ils sont morts pour de bon, nous savons qu’ils resteront toujours vivants avec nous.

Le Luxembourg présente ses produits financiers à Budapest

M. Luc Frieden, ministre du trésor et du budget luxembourgeois, était en visite à Budapest le 4 juin dernier à l’occasion d’un séminaire consacré au secteur financier du Luxembourg.

 

Le Guépard hongrois

Chronique transylvaine d’amours impossibles

 

Budapest, 1904. La vie dans la capitale est une succession de bals, de parties de chasse, de réunions hippiques. L’air des salons regorge de potins et de fumée de cigare. A l’aube, les amants de ces dames se glissent hors des draps froissés et filent discrètement par quelque porte dérobée ; on se bat encore en duel à l’époque.

Hongrie en deux roués

 

«On voudrait acquérir 5% du marché du tourisme à vélo en Europe et 10% en Hongrie !» a récemment déclaré le ministre de l’économie et des transports, János Kóka, à propos du nouveau projet du gouvernement : la “Hongrie à vélo”. Dans le cadre de ce programme, réalisé grâce à un budget européen et local, la Hongrie dépensera plus de 60 milliards de forints jusqu’à 2013 pour développer son réseau de véloroutes, diminuer le nombre d’accidents de bicyclettes et populariser le tourisme à deux roues. Le marché du tourisme à vélo est celui qui se développe le plus vite parmi les autres branches du tourisme en Europe.

Examens dans la juridiction

Verdicts et jugements

Selon les bureaux d’assistance judiciaire, les tribunaux refusent de faire face à leurs erreurs. Pour prouver le contraire, Zoltán Lomnici, président de la Cour suprême, a ordonné un audit dans le corps juridictionnel.

C’est bon c’est bio !

Cela fait plusieurs années que je me dis qu’il faudrait vraiment que j’aie le courage de me lever un samedi matin d’une belle journée de printemps pour aller faire un petit tour au marché bio à proximité du palais des congrès dans le XIIe. Mais cela nécessite un peu de courage : il faut se lever tôt car passées les premières heures de la matinée, les commerçants ont déjà liquidé leur stock et il ne reste plus rien.

Samedi dernier, je devais déposer mon fils en ville à 6h30 pour aller à un concours de pêche… au retour cela m’a enfin donné l’occasion de m’arrêter au marché bio à 7h.

Pourquoi le Ve ?

Par Emmanuelle Sacchet

OLAH LALA!

Et pourquoi pas, cette semaine, une petite histoire franco-hongroise assez savoureuse qui a déclenché dernièrement une véritable tempête sur les claviers de certains journalistes parisiens : L’affaire Romengo.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu