Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?

Rencontre avec Pierre Bayard à Budapest

 

Ce livre a connu un énorme succès en France et son auteur, Pierre Bayard, professeur de littérature française et psychanalyste, ne cesse de surprendre son auditoire réuni dans l’Amphithéâtre de l’Institut Français à l’occasion de la parution de l’édition hongroise présentée par l’historienne littéraire Ilona Kovács.

 

La chronique du palais de Natacha Guego

Voici le dernier né des restaurants italiens de la capitale. Le Vapiano a ouvert ses portes cet été sur un tout nouveau concept qui fait fureur. Ne cherchez pas les serveurs, il n’y en a pas et, vu la qualité du service dans bien des restaurants, finalement ce n’est pas plus mal ! A l’entrée, en passant devant la caisse, l’on vous remet une carte magnétique et le menu. Prenez quelques secondes pour faire votre choix car il vous faudra ensuite vous diriger vers le bon comptoir : salades et antipasti, pâtes ou pizza. Et là vous n’avez plus qu’à attendre que votre plat se prépare. Petit conseil : si vous le pouvez, évitez la tranche horaires 12h30/13h30…Il y a la queue au comptoir et vous pourriez y passer un moment !

Pâtes fraîches au foie gras

200 g de foie gras d’oie très froid

300 g de pâtes fraîches au choix

20 cl de crème liquide

20 gr de morilles séchées

2 cuillères à soupe de fond de volaille déshydraté

2 cuillères à soupe de vin de Xérès

1 pincée de noix de muscade râpée

20 gr de beurre

1 brin de romarin

Huile d’olive

Sel, poivre du moulin

12 brins de ciboulette

 

Visite officielle de Nicolas Sarkozy à Budapest

Lors de la conférence des ambassadeurs, inaugurée le 27 août dernier par le président de la République, ce dernier a formulé le souhait de se rendre prochainement, lui-même ou le premier ministre, dans toutes les capitales européennes. Outre un geste d’amitié envers la communauté hongroise, le choix de Budapest pour sa première visite officielle depuis cette déclaration, souligne également la volonté affichée par Nicolas Sarkozy de relancer les relations bilatérales auprès de ce partenaire européen important.

Revue de Presse

La visite du président Sarkozy dans la presse hongroise

Nicolas Sarkozy : « La France a encore beaucoup à apporter au monde »

Devant les parlementaires, les ministres et le corps diplomatique, le président de la République a inauguré un nouvel évènement dans la vie politique française avec son discours de politique étrangère. Une vision classique des relations internationales centrées autour du rôle de l’Etat-nation et l’intégration de nouvelles réalités géopolitiques ont été affirmées.

Un volontarisme réaliste pour doctrine

La station d'épuration de Csepel

Un juste retour des choses


Fromage, olives, laine…l’Europe protège ses denrées agricoles

L'agriculture est incontestablement le secteur économique dans lequel l’intégration communautaire a été la plus poussée. Elle représente actuellement un peu moins de la moitié du budget de l’Union européenne et cette proportion va encore aller en décroissant.

Des exportations agroalimentaires en baisse

La Hongrie n’est pas seulement productrice de produits agricoles à usage intérieur. Elle exporte également largement. Serait-elle gagnante de la mondialisation à la fois culturellement et commercialement ?

Eden

Rencontre avec József Nagy et Akos Szelevényi 

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu