« TAMÁS KIRÁLY : OUT OF THE BOX » au Ludwig Museum

août
06
Articles: 

Le Musée d’Art contemporain de Budapest accueille du 12 Juillet au 15 Septembre, la première grande rétrospective de l’œuvre de l’artiste hongrois Tamás Király (1952-2013).

Posted By JFB en lire plus

En Hongrie, les démocrates américains préparent l’offensive contre Trump

juill.
26
Articles: 

«S’il y a une chose sur laquelle nous sommes tous d’accord, c’est que peu importe le candidat choisi, il est impératif que nous vainquions Trump», affirme d’emblée Merrill Oates, à la tête de la branche hongroise du parti démocrate américain. Avec plus d’une année avant les élections du 3 novembre 2020, tout est mis en place au pays magyar pour éviter que l’histoire se répète.

Posted By JFB en lire plus

Bal à l’Institut français

juill.
23
Articles: 

Pour marquer la fête nationale française, l’Institut français de Budapest a convié les Budapestois et Budapestoises à un bal ce vendredi, à la veille du 14 juillet. Le directeur de l’Institut, Frédéric Rauser, et l’organisateur de l’événement, Florent Heridel, ont bien voulu s’adresser au JFB concernant cette tradition vieille de presque 20 ans à Budapest.

Posted By JFB en lire plus

14 juillet

juill.
14
Articles: 

 

Posted By JFB en lire plus

Analyser et comprendre le cas „Orbán”

juill.
13
Articles: 

Un exercice auquel nous convie la journaliste Amélie Poinssot 

S´il est un homme politique qui défraie la chronique sur la scène internationale, c´est bien lui, Viktor Orbán. Qui plus est, suscitant les passions les plus extrêmes. Les uns le soutenant avec fougue, parfois à la limite de l´idolâtrie, les autres le vilipendant à tours de bras, n´hésitant pas au besoin à le diaboliser pour en faire leur ennemi juré. Ces derniers, paradoxalement, pour ne pas lui déplaire. Car, né pour le combat, Orbán a besoin d´adversaires pour se mettre en valeur. Quitte à s´en fabriquer.

Posted By JFB en lire plus

De fil en aiguille

juill.
07
Articles: 

Dix heures et quart. Le claquement des grandes fenêtres du salon suffisent à me tirer de mon coma embrouillé. La lumière perce de partout. Malmené par la canicule, mon front brille comme une rivière de diamants. Mais comme dans La Parure de Maupassant, leur éclat n’est qu’illusion. Apparemment, les Hongrois se lèvent de bonne heure...Ils doivent se tenir loin de la Dreher !

Posted By JFB en lire plus

Budapest 7s : Entre terre et bière

juill.
07
Articles: 

De drôles de clans, venus de part et d’autre de l’Europe, se sont installés au Spartacus Sporttelep, stade du Xe arrondissement, ce Samedi 29 Juin. Ballon ovale en main, ils se sont livrés d’épiques affrontements dans un seul but : être couronné vainqueur du très convoité « Budapest 7s ».

Posted By JFB en lire plus

Lysistrata à l’A38

juill.
04
Articles: 

Ce Mercredi 26 Juin, les Français de Lysistrata se produisaient à l’A38 Hajó. Pendant une heure, Max, Théo et Ben ont enflammé le navire, à coups de riffs et de percussions endiablés. Entre les répétitions et le début de leur concert, les trois amis nous ont accordé quelques minutes d’entretien.

Posted By JFB en lire plus

Au cœur des Budapest Exiles

juin
30
Articles: 

Dans un pays qui n’a d’yeux que pour le water-polo, le handball ou le football, le rugby, pourtant majeur en France, peine à trouver sa place. A Budapest, un groupe de personnes s’affaire à encourager la prolifération de ce sport sur les pelouses hongroises. Le Budapest Exiles RFC a été créé en 1991 pour permettre aux expatriés de s'adonner à leur passion loin de leurs terres d’origine. François Taillandier, Clermontois de souche, en est l’actuel président.

Posted By JFB en lire plus

Tous les chemins mènent aux Roms

juin
30
Articles: 

Il a joué pour les plus grands jazzmans de ce monde : Thelonious Monk et Herbie Hancock l’ont employé tour à tour dans leur ensemble pour qu’il puisse, à leurs côtés, opérer sa magie le long de son piano à queue. Il n’y a pas de doute, Árpád Tzumo est doté d’un prodigieux talent. Le grand pianiste hongrois faisait mouche auparavant ; il s’est produit partout sur le globe, parfois même devant dix mille âmes. Étonnement, avant sa brillante prestation de jeudi soir au Club de Jazz de Budapest, le musicien gitan a confié : «je devrai peut-être me trouver un autre emploi».

Posted By JFB en lire plus

Pages

Subscribe to Le Journal Francophone de Budapest RSS