Le Musée des Beaux-Arts de Budapest anime ses œuvres antiques

En coopération avec le département d’animation de l’Université métropolitaine de Budapest, le Musée des Beaux-Arts propose, sur son site internet, cinq courts-métrages racontant des mythes grecs incontournables.

Persée, Athéna, Orphée, Eurydice ou encore Dionysos, tous ces noms font partie intégrante de la mythologie grecque et de la culture populaire. Pourtant, les histoires de ces dieux et déesses de l’Antiquité ne sont pas connues de tous. Pour remédier à cela, le Musée des Beaux-Arts et le département d’animation de l’Université se sont associés dès 2018 pour créer des programmes d’animation courts mettant en scène ces mythes à partir d’œuvres d’art antiques exposées au musée.

Dionysos, fils de Zeus et dieu de la vigne, du vin et des excès, est raconté à partir d’un vase étrusque. Au fil du court film d’animation, les peintures noires du vase prennent vie, tout comme l’histoire de Dionysos. Une des amphores de la collection antique des Beaux-Arts de Budapest sert également de point de départ au récit de la naissance de la déesse de la sagesse et de la stratégie militaire, protectrice d’Athènes : Athéna.

Ces courts-métrages de quelques minutes – dans lesquels les teintes des œuvres antiques sont parfaitement retransmises – sont à la fois pour les enfants et pour les plus grands. Ils réussissent le pari de vulgarisation des mythes grecs dont beaucoup d’entre nous peinent à retenir les noms multiples et alambiqués des figures divines et leurs histoires qui s’entremêlent.

« Éclairer la mythologie par notre actualité et vice et versa », Jul.

Dans la même veine, en France, le bédéiste Jul, auteur de 50 Nuances de Grecs, ambitionne de faire connaître la mythologie grecque « en s’amusant ». Adaptée en programme court par Arte, l’idée de Jul est de faire découvrir les innombrables mythes grecs en les faisant résonner avec des problématiques contemporaines. Zeus réussira-t-il à se soustraire à ses 848 demandes de pensions alimentaires ? Thésée captera-t-il enfin le wifi pour sortir du labyrinthe ? Où trouver une place de parking pour garer le cheval de Troie ?

Des grèves au Brexit en passant par la mode et les réseaux sociaux, toutes les références à l’actualité y passent. Le but : « éclairer la mythologie par notre actualité et vice et versa », expliquait Jul dans un entretien à France culture, le 1er janvier 2020.  Il y expliquait sa stratégie du « rire sérieux » : « la comédie peut être très pédagogique », elle peut permettre d’« établir une sympathie avec le public et de transmettre quelque chose mieux que de n’importe quelle façon ».

Manon Martel

Programmes courts du Musée des Beaux-Arts de Budapest : https://www.mfab.hu/classical-antiquities-in-motion/?fbclid=IwAR0s8M9SEf0Pr_EeWkKkBrY2RoOxpTWUO11kaYC3XGUEQCWWK0N6JuIpt6A

Articles: 
field_vote: 
Aucu vote pour l'instant.