Vous êtes iciWorld Press 2015 : un tour du monde en images

World Press 2015 : un tour du monde en images


By JFB - Posted on 20 octobre 2015

Vous appréciez la photo ? Vous aimez suivre l'actualité et les événements qui bouleversent notre monde ? Alors, n'hésitez pas ! Rendez-vous jusqu’au 25 octobre au Musée d’ethnographie sur la place Kossuth.

 


Si l'appellation « World Press Photo » vous est peut-être inconnue, vous devez assurément connaître un de ses célèbres clichés. Les photographies primées sont devenues aujourd'hui un patrimoine de notre imagerie collective. Nous pourrions évoquer l'homme dressé seul face aux tanks du gouvernement chinois de la place Tien'anmen après la répression des manifestations de 1989 ou encore la petite fille Vietnamienne courant nue pour fuir les bombardements au Napalm en 1972.

L’organisation WorldPress promeut le photojournalisme dans le monde entier. Dans un premier temps, l'objectif fut de soutenir les photojournalistes indépendants, et notamment de les aider à se faire connaître du grand public. Puis, les actions du WPP ont aussi permis de réaliser un véritable travail de documentation de notre monde contemporain - jour après jour – ainsi, une bibliothèque de ses récents bouleversements a été constituée depuis 1955.

Fondée à Amsterdam et sponsorisée par une célèbre marque d’électronique, cette organisation indépendante a pour objectif de mettre en lumière les plus beaux clichés de photojournalisme de l'année mais aussi les plus marquants et les plus représentatifs des événements récents. Ainsi, on retrouve différentes catégories telles que le sport et l'actualité mais aussi des projets à moyen et long terme comme des portraits de communautés ou encore des photos de faune et flore.

En tant qu'organisation indépendante à but non lucratif, cette initiative a besoin de fonds, qu’apportent à cet effet une fondation batave et une grande entreprise d’appareils photo. L’organisation a aussi l’appui d'une tête couronnée. Depuis 2008, le Prince Constantjin, frère du roi Willem-Alexander des Pays-Bas, en assure la présidence. Il clôt chaque édition du WPP par un discours lors de la remise des prix et réaffirme l'importance du photojournalisme.

« A l'heure du déluge de données, nous avons besoin de raconteurs d'histoire intelligents sensibles et capables afin de nous procurer perspective, contextualisation et nuance. L'oeil exercé d'un photojournaliste professionnel ne peut être remplacé par la masse d'images prise par [les smartphones]», déclarait-il d’ailleurs en avril 2015.

Une actualité violente

Pouvoir observer d'aussi près les restes d'hommes et de femmes crashés par un missile peut apparaître choquant mais cela n'est qu'un moyen de nous montrer la réalité de la violence de notre monde. En effet, un fait divers – une information rapide et distante – est si banalisé dans notre quotidien que nous en oublions trop facilement le caractère réel et concret de ces évènements. Cet incompréhensible accident est ici présenté dans toute son absurdité à travers le regard du photojournaliste français Jérôme Sessini.

Parmi les multiples catégories, la galerie « Contemporary Issues » est particulièrement percutante. Par exemple, on peut observer le travail du photographe italien Fulvio Bugani. Ce reporter a reçu le troisième prix pour son cliché d'une école accueillant des enfants musulmans transgenres en Indonésie. Via cet établissement unique, le photographe nous montre ici une communauté méconnue et méprisée, aux marges de la société indonésienne. D'actualité par son sujet pro-LGBT, cette image nous met face à nos préjugés.

Qu’on se le dise, World Press Photo 2015 varie les sujets et les perspectives. Attendez-vous à de vives émotions.

Pauline Mercier

Photos

(1,3) : www.worldpressphoto.org

(2) : Pauline Mercier

 

 

Aucu vote pour l'instant.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu