Vous êtes iciL’homme face aux nouvelles technologies

L’homme face aux nouvelles technologies


By JFB - Posted on 31 mai 2011

En tournée estivale à Budapest, la compagnie les choses de rien présente sa création intitulée «Bull». Sous une bulle transparente, Boris Gibé aborde par la danse acrobatique et le théâtre d’objets, la question de l’envahissement de notre quotidien par les nouvelles technologies.

 

JFB - Comment définiriez-vous le concept de votre spectacle ?

Boris Gibé : Par ce spectacle, je souhaite interroger la prise de conscience que nous pouvons avoir en tant que consommateur face à l’avancée technologique des nouveaux objets communicants et au conditionnement que cela implique dans notre quotidien. Je souhaite questionner comment cela change nos habitudes, notre relation à l’autre, notre état face à cette nouvelle forme de solitude, notre rapport au temps et à l’espace. Aujourd’hui tout est à notre disposition en un «clic», les objets d’intelligence artificielle vont même jusqu’à dépasser cela. Nous n’avons plus qu’à trier l’information et à zapper ce que nous ne voulons plus voir. C’est un peu cela, pour moi, ce que veut dire « se mettre dans une bulle ».

JFB- Que représente la bulle ? Une limite entre le réel et le virtuel ?

B.G : La bulle est une sorte d'appartement témoin futuriste faisant l'éloge du modernisme I tek et de la transparence, dans ce qu'elle renvoie du voyeurisme assumé. Cela évoque aussi une certaine image protectrice de l'enfermement, miroir de notre société contemporaine, ou l'information et la communication sont préférées à la relation. Nous ne traitons pas du virtuel mais des objets d'intelligences artificielles, une critique des nanos-technologies.

JFB- Comment faites vous la connexion entre la danse acrobatique et la représentation des nouvelles technologies dans notre vie quotidienne ?

B.G.: il s'agit de 2 techniques qui ont leur propre vocabulaire, l'un malmène l'autre, le corps y est malmené, aliéné, devant toujours se réadapté dans son quotidien, poussé à la performance, ce corps est formaté par les compétences que lui demande la technologie, dans ce qu'elle immisce sournoisement...

JFB - Ce spectacle s'inscrit dans un tour des pays d'Europe Centrale ? Comment s'est organisée cette tournée

B.G. : la Hongrie et la Roumanie ont été organisé par la coopération des ambassades de France et de l’Institut Francais. Par contre la Pologne s'est ensuite rajoutée par hasard, il s'agit là d'un festival.

Gwenaëlle Thomas

Les 28 et 29 mai à 19h

Trafó Budapest IX. Liliom u. 41

 

Aucu vote pour l'instant.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu