Vous êtes iciLa chronique du palais

La chronique du palais


By JFB - Posted on 28 février 2007

 Ce n’est pas vraiment un restaurant que je vous propose aujourd’hui mais plutôt un bar où les propriétaires ont eu la bonne idée d’installer quelques tables en mezzanine. La cuisine est toute petite mais la carte propose un choix de soupes et de plats très sympathiques et il faut bien dire que l’on y mange plutôt bien. Pour preuve, c’est vraiment un endroit d’habitués. C’est un peu comme un Q.G pour les créateurs des boutiques alentours et pour quelques pensionnaires de l’Opéra tout proche. Il n’est pas rare de voir une table haute à l’entrée installée en «bureau» avec ordinateur et dossiers par un client qui y fixe ses rendez-vous…
 
La mezzanine donne sur le petit jardin intérieur d’une cour d’immeuble tout neuf et je vous conseille de vous installer à l’une des deux tables avec une confortable banquette (mais dépêchez-vous, elles sont en général prises d’assaut par les habitués !).
 
Tous les jours, sur la grande ardoise au mur, un menu à moins de 1000 Ft est proposé avec un plat complet et un dessert (le jour où j’y étais une “bableves”, cette riche soupe hongroise avec de la saucisse fumée et des haricots, et des “túrógombóc”, boulettes de fromage blanc pochées avec une sauce aux fruits le tout pour 980 Ft). Mais aussi quelques plats comme des quesadilla au fromage, au poulet et au thym très joliment présentées sur une grande assiette avec une petite salade pour le même prix que le menu. La galette est arrivée bien chaude, le fromage fondu lui aussi, l’assiette n’avait pas du tout attendu avant de nous être servie, ce qui est un vrai plus. Pour ma part j’avais choisi une soupe à l’estragon et au poulet (elle avait bon goût mais elle était rallongée au lait et donc un peu trop liquide) suivie d’une pita au poulet aigre-doux au miel et aux légumes grillés (1460 Ft). C’était assez relevé mais très réussi. La sauce était vraiment bonne et les légumes grillés juste comme il faut et encore légèrement croquants. J’ai vraiment été séduite par ces plats un peu «exotiques» que l’on peut manger en plat unique (aussi une soupe thaï, un bœuf sauté aux légumes, un steak de saumon à la citronnelle et ses légumes croustillants ou une salade de roquette au filet de bœuf épicé…).
 
Vous trouverez aussi à la carte quelques sandwichs à moins de 1000 Ft, quelques salades dont une assez originale de germes de blé au saumon fumé et sauce au raifort ou une plus classique avocat aux crevettes et deux ou trois plats de pâtes pour ceux qui ne peuvent s’en passer (penne arrabiata ou farfalle au saumon, rien de très original de ce côté-là). Franchement lancez-vous plutôt sur les plats plus originaux et un peu épicés, vous ne serez pas déçus !
 
J’ai trouvé amusante l’idée de la grosse lampe ronde orange accrochée au dessus de la porte de la cuisine et qui clignote pour indiquer à la serveuse qu’elle doit venir chercher les plats juste prêts.
Un vrai bon plan sympa et pas trop cher juste derrière l’Opéra et à quelques pas d’Andrássy (une bonne alternative aux restaurants et cafés assez chers qui sont sur l’avenue).
Natacha Guego

Mandarin Bar
Bp. 1060, Ó utca 24-26
Tel: 688.16.96
www.mandarinbar.hu

Aucu vote pour l'instant.

Publicité

 

Le JFB sur Facebook

 

Syndication

Syndiquer le contenu